"Voilà c'est fini ... "

Publié le par Juliette

Je termine par un dernier post pour fermer ce blog, après 6 mois, déjà, passés en France.

Nous avons fait nos derniers achats, nos derniers colis, puis nos valises. Nous sommes reparties vers l'aéroport tôt le matin.
Sur le chemin, quelques dernières péripéties (problème de bus, problème à la douane ...) histoire de nous laisser des derniers souvenirs du Japon.
Je crois que je peux me permettre de parler en notre nom à toutes en disant que nous avons profité pleinement de notre séjour, et qu'il laissera à jamais en nous une trace indélebile.

En mon nom propre je peux rajouter que j'ai enfin réalisé le rêve que j'avais depuis toute petite, partir pour le Japon, et y étudier. J'y ai rencontré des gens incroyables, qui m'ont à jamais marquée, comme ce japonais de 70ans sur l'île d'Okinawa, qui voulait nous montrer les étoiles, et qui avait dans ce regard l'innocence et l'emerveillement de l'enfance. J'ai vu au Japon des trésors d'architecture et de paysage, à la fois fidèles à ce que j'avais pu lire, et à la fois tellement plus surprenants.
Rien ne vaut les voyages pour ouvrir son esprit et découvrir les beautés du monde.
Tokyo, Kyoto, Kamakura, Okinawa, Hakone et bien sur le Mont Fuji, resteront pour moi des paysages magnifiques, faisant partie intégrante de ces "beautés" que la Nature nous offre.

J'ai été heureuse de rentrer, pour revoir les gens auxquels je tiens. Mais j'ai également été triste de quitter un si beau pays, qui m'a offert tant d'émerveillement et, oui peut-être aussi, de bonheur.

Une des découvertes les plus marquantes du Japon a également été Mélanie. Des personnes comme ça on n'en rencontre pas tous les jours, et les mois où nous avons parcouru Tokyo, Okinawa, Fuji ont été les meilleurs du séjour.

Je retournerai un jour au Japon. Ca ne sera pas pareil, évidemment, mais cela reste un pays qui vaut le détour, et qui mérite que l'on s'y arrète plus d'une semaine et qu'on prenne le temps de l'observer, d'essayer de le comprendre et, peut-être, de garder avec soi une part du Wabi Sabi, la beauté des choses éphémères ...


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article